Montage créé avec bloggif
 
 
Les publicités présentes sur ce site wiféo sont indépendantes de notre volonté.
Merci à vous de le comprendre.
 
La survie lors des inquiétudes!
 
Le bon sens universel nous incite à rechercher les nouvelles technologies en prétendant ainsi nous aider à suivre la route d’un avancement plus aisé. Et comme la fragilité nous colle à la peau, cette façon de vivre nous conduit donc vers les embarras et les craintes de l’existence. Mais oui, nous sommes investis du pouvoir de prévoyance. Alors, les tourments s’ensuivent parce que nous pensons que Dieu ne peut s’occuper des petits détails de notre vie. Les soucis de notre monde étouffent sans cesse et font naître l’inquiétude. Mais aux soucis, Dieu nous oppose la confiance, car Il accorde Ses soins à la nature et à plus forte raison à Ses enfants. Il a répété souvent et de différentes façons ces mots tangibles : ‘Qui de vous, par ses inquiétudes peut ajouter une coudée à ses jours? » (Mathieu 6 : 27).




Jésus, dans sa Divine Volonté, nous réclame d’abord l’abandon. Face au climat qui se dérègle, au prix du pétole qui hausse, aux emplois perdus et menacés, l’inquiétude croît puisque la question de l’avenir se pose. Nos esprits se tournent alors vers les choses matérielles où les trésors accumulés deviennent une réalité pressante. Seigneur Jésus, Tu as un objectif divin pour l’existence de chacun de nous : celle d’accomplir nos tâches journalières avec courage car l’inquiétude nous éloigne de Toi et nous rapproche des promesses vides de ce monde encombré d’inutilités.

Oui, Jésus, Tu enlèves les obstacles lorsque notre cœur est tourné vers Toi et que nous sommes obéissants aux conseils de l’Esprit Saint. Et c’est là le seul remède. La finalité de notre existence terrestre correspond à une admission dans l’éternité, admission promise par Toi si nos désirs sont de T’aimer avec la confiance en Ton infinie Miséricorde et le désir de T’aimer par-dessus tout.


Se tourner vers TOI" SEIGNEUR"



 
Se tourner vers Toi, Seigneur, pour chercher la lumière dans TA Divine Volonté, déposer en Toi toute notre foi et notre entière confiance, voilà la source de la paix et de la joie. Au contraire, les tentations les chagrins, les inquiétudes sont des portes ouvertes offertes par l’ennemi. Oui, tout le passé est signé de TA Miséricorde, le présent s’illumine de Ton Amour et le futur fait espérer grâce à ta Protection.
Les inquiétudes et les soucis sont des tromperies du péché lesquelles risquent de nous détourner de Dieu. Il faut rejeter les tracas qui endiguent notre chemin vers Jésus. Laissons-Lui le soin de nous former et de nous enseigner comme Il l’entend.

Son pouvoir est sans limite. Les oeuvres de Dieu sont celles qu’Il accomplit dans notre vie : il répond à nos prières, soulage ou guérit les malades, comble nos besoins et tout cela en SON TEMPS. Et ces voies s’appellent : mouvements, amour et grâces lesquels poussent Dieu à agir selon Sa Volonté. Jésus n’a-t-il pas dit : « La Volonté de Mon Père, c’est que quiconque contemple le Fils et croit en Lui, aura la vie éternelle et Je le ressusciterai au dernier jour ».

Oui, Jésus, nous sommes conscients que les inquiétudes s‘infiltrent brusquement et nous enlèvent la tranquillité, la paix du cœur.. Alors, les vents violents s’élèvent et la barque chavire. Mais cette inquiétude découle de la tristesse, cette douleur de l’esprit qui est en nous, soit comme un mal extérieur : la pauvreté, la faiblesse, le dédain; ou intérieur : le manque de savoir, l’aridité, les tentations. Voilà la maladie de l’âme, celle qui empêche L’AGIR et s’attaque aux facultés et aux vertus.

 
  L'Esprist Saint vous enseignera toute chose !
 
    



Seigneur, Tu nous offres tous les remèdes dans ta Divine Volonté. Et pour ce faire, Tu nous fais voir les causes : tout d’abord, nous avons oublié Ton Premier Commandement, avons manqué de foi en l’amour paternel de Dieu et avons diminué la confiance en Son infinie Miséricorde. Seigneur, maintiens notre équilibre dans les vertus acquises afin de résister aux tentations de l’ennemi, car nous savons que le malin pêche en eau trouble.

Seigneur Jésus, aide-nous à calmer
nos esprits en examinant notre conscience, en surveillant nos désirs légitimes mais déréglés et en faisant appel à notre raison. Car sans Toi, l’âme entre dans une angoisse et une tristesse démesurée qui engendrent une inquiétude jusqu’au désespoir. Dès que notre inquiétude cesse d’être soumise à la Volonté de Dieu, source première de tout bien, alors l’angoisse bouleverse l’ordre établi par Dieu. La tristesse s’infiltre comme un présent dans un passé et demeure le présent pour le futur.

Si tous nos désirs étaient réglés, l’inquiétude n’aurait pas sa place. L’Amour de Dieu n’éteint pas tous les désirs naturels, mais les simplifie hautement. Il faut demeurer petits comme un enfant qui ne s’inquiète de rien. « Les oiseaux du ciel ont leur nourriture et les lys des champs leur vêtement ». Ces paroles de Jésus mettent en relief l’importance de la primauté de Dieu dans nos vies. Le désir de Dieu est, avant tout, que Sa sainte Volonté s’accomplisse et subordonne tous nos désirs. Une fois tous nos désirs réglés, l’inquiétude s‘évanouit.
Travaillons à la louange et à la Gloire de Dieu en intercédant pour ceux qui ne savent pas prier. La prière est une expression de notre foi et de notre espérance.

 
 
Glorifions, chantons en l’honneur de notre Dieu!
Que l’Éternel nous conseille et nous éclaire!
Gardons nos yeux fixés constamment vers l’éternel!
Seigneur, dans Ta Divine Volonté, Tu veilles sur les causes de la détresse puisque Tu as toujours les yeux fixés su chacun de nous; alors nous ne CRAIGNONS RIEN.
ALLELUIA dans les villes et les campagnes de toute l’humanité.

Seigneur, nous proclamons que Tu es notre Dieu et notre forteresse.
Notre-Dame-de-Liesse, réjouis nos cœurs et chasse l’inquiétude.
Merci Notre-Dame, Reine du Royaume de la Divine Volonté. AMEN! FIAT!
Francine



Créer un site
Créer un site