Montage créé avec bloggif
 
 
Miracle à Medjugorje, voir cette vidéo miraculeuse prise par un pèlerin polonais
Dans cette vidéo vous apercevrez la silhouette de la Vierge Marie

                             Vidéo-miracle à Medjugorje la guérison de Darren

                Jacqueline Aubry, l’humble voyante de l’Ile-Bouchard

VIDÉO-APPARITION : "VOYEZ COMMENT LA VIERGE MARIE NOUS DEMANDE DE FAIRE LE SIGNE DE CROIX - TÉMOIGNAGE DE JACQUELINE AUBRY DE L'ÎLE BOUCHARD" !

                       Medjugorje – Les Larmes de La Très Sainte Vierge Marie

Dans cette vidéo l’abbé Loiseau explique le signe du ciel dans la nuit du 25-26 janvier 1938  Fatima et Ste Faustine par l’A. Fabrice Loiseau - Le Signe du Ciel de la nuit du 25 - 26 janv. 1938 "Le 13 juillet 1917, Notre-Dame confia aux petits pastoureaux : « Si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI en commencera une autre pire. Quand vous verrez une nuit éclairée par une lumière inconnue, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne, qu’il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Église et le Saint-Père. »

Vingt ans plus tard, dans la nuit du 25 au 26 janvier 1938, le ciel fut incendié par une étrange lueur. De neuf heures du soir à deux heures du matin, la voûte céleste fut illuminée de rouge. Ce phénomène fut perçu dans la plupart des pays d’Europe, de la Norvège à Gibraltar, du Portugal à la Grèce, ainsi qu’en Afrique du Nord, aux États-Unis et au Canada. Sur le moment, tout le monde crut à un gigantesque incendie.
Le lendemain matin, tous les journaux en parlaient. On attribua le phénomène à une aurore boréale. Le Bulletin de la Société astronomique de France la décrivit de la façon suivante :

Une aurore boréale d’une grandiose beauté a été visible en France et dans presque tous les pays d’Europe, depuis le mardi 25 janvier 1938, au soir, jusqu’au mercredi 26, au matin. En Suisse, dans le Jura, en Angleterre, comme dans les régions de l’ouest, du sud-ouest et du sud-est de la France, jusqu’en Provence, et plus au sud encore, en Italie et au Portugal, en Sicile et à Gibraltar, et même dans l’Afrique du Nord, le phénomène montra une intensité exceptionnelle pour ces latitudes. (...)

Une lueur bleu verdâtre, pâle et jolie, envahit le ciel du nord-est au nord-ouest. Au-dessus, graduellement, le ciel s’embrase et une voûte rouge, irrégulière se forme. Une sorte de nuage empourpré se condense au nord-est et se déplace vers le nord-ouest comme poussé par un souffle mystérieux. Il se replie, ondoie, se dilate, s’évanouit, se ranime, tandis que d’immenses jets, dont la coloration passe du rouge sang au rouge orangé et au jaune, s’élancent vers le zénith…"



Créer un site
Créer un site