Montage créé avec bloggif
 
 
 
Peu de jours il vous reste .
 
 

Mes enfants, vous avez lu que bientôt la lumière brillera à l’intérieur de chacun de vous, mais vous ne réalisez pas encore que ma venue est imminente.

Je parle en le cœur de certains de mes enfants qui ont prononcé leur oui à l’Amour.

J’ai permis à certains enfants de la Lumière d’entendre ma voix en eux et cela se fait par la puissance du Saint-Esprit. Je déverse présentement de tels élans d’amour en mes enfants qui prononcent leur oui que tout leur être se languit de moi, Jésus. Je suis si présent en eux qu’ils ressentent ma Présence.

jesus-guerit

Oui, c’est vous, mes enfants de la Lumière, qui choisissez de vous abandonner et, moi, je me manifeste en vous. Par votre oui à l’Amour, vous invitez votre Dieu à vous faire sentir sa Présence en votre intérieur. Oh ! Mes pauvres petits qui ne croient pas en ma Présence en eux, ils ignorent toute cette tendresse ; comme ils sont seuls avec eux-mêmes ! Ils ne savent même pas qu’ils sont amour et que l’Amour les habite. Ils sont si ignorants d’eux-mêmes qu’ils se font souffrir tant leur solitude d’amour les rend vulnérables à la souffrance.

Qui de vous ne sait pas que vivre sans amour, c’est souffrant ? Si vous pouviez saisir l’importance de vous découvrir amour, que vos souffrances seraient plus acceptables, cela deviendrait pour vous méritoire, et que de grâces vous obtiendriez pour les supporter.

douleur souffrance

Mais lorsque vous êtes sans mes grâces, vos souffrances vous font sentir des douleurs si fortes que votre corps se tord sous les convulsions et d’autres, parfois, vous laissent sans mots, si bien que vous ne pouvez les décrire tant elles vous font mal.

La douleur est quelque chose de pénible qui vous habite et que vous ne pouvez aimer. Même si vous l’acceptez, vous ne pouvez souhaiter que votre prochain la ressente.

Toutes ces douleurs, vous les vivez dans votre chair. Moi, je veux que vous me les donniez afin que votre chair soit moins sensible à la douleur. Vous me direz : « Comment cela se peut-il ? » C’est moi qui suis là avec cette douleur ; je suis la Vie, je vis en vous. Ce sont mes grâces qui vont faire en sorte de vous donner de la force.

Une douleur acceptée, c’est moins douloureux, alors qu’une douleur offerte, c’est très gratifiant ; je vous en ai déjà parlé. Je vous le demande, ne résistez pas à mon appel. Bientôt, vous connaîtrez des douleurs plus grandes encore que celles que vous connaissez présentement. C’est pourquoi je veux vous aider à comprendre mes desseins d’amour.

Parce que je vous aime, je ne puis vous laisser vivre ce qui vient sans que je puisse vous dire que seuls ceux qui me donneront leurs douleurs seront dans mes grâces.

Brooklyn_Museum_-_The_Healing_of_douleur-Peter's_Mother-in-law_(La_guérison_de_la_belle-mère_de_Pierre)_-_James_Tissot_-_overall

 



 
N’ai-je pas tout pris en moi ?


J’ai déjà souffert toutes vos souffrances physiques, je les ai endurées tout le long de ma Passion ; comme je suis omniprésent, ma Passion est toujours en moi.
 
Beaucoup blasphémeront contre mon Nom à cause de ce qui va leur arriver.
Ils me maudiront, tant leurs douleurs seront fortes.

Ce temps vous prépare à ce qui vient bientôt, ne soyez pas sourds.

J’ai fait avertir Lot par mes anges de sortir de Sodome, je vous avertis aussi du danger qui vient.

Seuls les justes ne souffriront pas parce qu’ils me donneront tout. Moi, l’Amour, je prendrai en moi ce qui vous fera souffrir, votre douleur sera ma douleur.



 
MES ENFANTS ! LE TEMPS PRESSE.
 


         Il est temps que vous vous mettiez au diapason de MA venue mais avant,
                      il est bon que vous viviez votre purification dès maintenant.

Le temps où vous avez envenimé votre vie par vos erreurs est à l’apogée de son arrêt .

Bientôt, votre vie s’arrêtera devant vous et vous devrez choisir si vous voulez vivre dans la pureté.

Il ne peut y avoir une deuxième vie, celle que vous vivez ici présentement est unique.

C’est sur la terre que vous accumulez des œuvres pour votre vie qui sera éternelle.

feu

Les œuvres qui ne porteront pas de fruits seront brûlées dans un feu ardent.

Votre vie terrestre dans ce monde sans amour est terminée ; oui, je dis bien terminée, car ce qui reste ce sont des miettes de temps que je vous donne ; ce temps vous est nécessaire pour vous préparer à vivre ce qui vient.

Mes enfants, pourquoi ne pas profiter de ces miettes de temps pour sauver votre pauvre vie ?

Prenez l’exemple du bon Lazare qui voulait se nourrir des miettes de pain qui tombaient de la table, cela vous démontre son désir de vivre.

À vous de profiter du peu de temps qui reste, votre désir de vivre n’est-il pas en vous ? Ce temps sans amour tire à sa fin ; je crie en vous de venir à l’Amour ; il faut m’écouter.

Oh ! Faites vite ! Ma voix n’est plus qu’un écho !
                                                                               
            

pleur souffrance

            Je vous aime MES enfants. Venez, je suis en vous .

JE VOUS VEUX TOUS EN MOI

Je vous dis que ce temps sans amour s’achève et que le temps où l’amour régnera partout est prêt.
Grande et puissante est ma sainte Présence en chacun de vous.

Amen, je vous le dis : « À tous ceux qui demanderont, je donnerai. À tous ceux qui ne demanderont rien, je retiendrai mes grâces. Et à tous ceux qui me donneront leurs douleurs, je les fortifierai. » Ne suis-je pas là en chacun de vous ?

ciel noir

À vous de venir puiser votre sécurité d’amour, en venant en moi qui suis la Lumière. Ne demeurez pas dans votre noirceur, elle vous empêche de voir mes élans d’amour et…

Moi qui suis en vous, je fais attention pour ne pas trébucher, tant votre noirceur est quasi complète.

Amen !

( Voir les différentes pages plus bas )




Créer un site
Créer un site