Montage créé avec bloggif
 
 
Les publicités présentes sur ce site wiféo sont indépendantes de notre volonté.
Merci à vous de le comprendre.
Mes amis ! Prétendre être chrétien, n’est pas synonyme de vivre avec son temps !

La parole de Dieu ne se modernise pas . On a pas le droit de remettre au goût du jour les Écritures Saintes . Ne nous laissons pas influencer par ces réformes du Vatican qui en conduiront un grand nombre en  enfer !
                                 


La Vierge MARIE : Notre Dame à Akita en 1973 a dit:

« On verra des cardinaux s'opposer à d'autres cardinaux, et
              des évêques contre d'autres évêques »

( Nous sommes à présent dans ces temps de confusion dont parle la Vierge MARIE. Oui ! Nous vivons les temps annoncés et prophétisés par le Seigneur Lui-même et Ses apôtres).


Le document « Amoris laetitia "

"Amoris laetitia” contient des erreurs doctrinales et des ambiguïtés .

 
Dans ce document, " Les paroles de Jésus contre l’adultère ne figurent nulle part dans les deux cent pages de l’exhortation post-synodale " d’Amoris-laetitia. Tout comme n’apparaissent pas non plus les terribles paroles de condamnation de l’homosexualité rédigées par l’apôtre Paul, dans le premier chapitre de la Lettre aux Romains.
(De nombreux consacrés dont des Cardinaux s’opposent à ce document )
.

 
McCusker a répondu d’emblée positivement à la question de savoir si Amoris laetitia « contient des assertions qui contredisent ou qui sapent l’enseignement immuable de l’Eglise" 
Source: reinformation.tv/amoris-laetitia-erreurs-doctrinales-ambiguites-dolhein-54889-2


Giuseppe Rusconi : Le Cardinal Gerhard L. Müller, préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, a dit au sujet du mariage que :

« Aucun pouvoir dans le ciel et sur la terre, pas un ange, ni le pape, ni un conseil ou une loi des évêques, a le pouvoir de le changer, que : « les paroles de Jésus sont très claires et leur interprétation n’est pas une interprétation académique, mais est la Parole de Dieu ». « Fondamentalisme catholique »

Le Cardinal Brandmüller dit ceci:

« Celui qui prétend qu’une nouvelle liaison peut commencer alors qu’un partenaire légalement marié est encore vivant, est excommunié, car c’est une hérésie », a déclaré le cardinal Walter Brandmüller, 88 ans, au quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung
(28 octobre 2017).
Il explique : « Que le mariage est un sacrement et, donc indissoluble, constitue un dogme. » Il fait remarquer qu’aucun adultère ne peut recevoir la Sainte Communion.


Source:https://gloria.tv/article/vhX4aQVaCwzR4UUXQPsdM9jbN%C2%A0

Concernant Martin Luther :

En ces temps de grande ignorance et de confusion radicale, et même quand les Catholiques des plus hauts niveaux de la hiérarchie sont heureux de féliciter Martin Luther, voyez donc ici, brièvement sa théologie.

(Autre hérésie du Vatican )

Déclaration de  Mgr Nunzio Galantino.
 
Le secrétaire général de la conférence des évêques d’Italie, Mgr Nunzio Galantino – nommé à ce poste en 2014 par le pape François lui-même – vient de qualifier la Réforme de Luther d’« événement du Saint-Esprit » 

 Voici la réponse du cardinal Müller à Mgr Nunzio Galantino sur la Réforme de Luther.

Voir à cette page en cliquant sur ce lien
http://reinformation.tv/reforme-cardinal-muller-reponse-nunzio-galantino-evenement-saint-esprit-revolution-smits-76316-2


Le Cardinal Gerhard Müller, récemment débarqué de son poste de préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, vient de tenir,sur la rupture protestante il y a 500 ans, un langage beaucoup plus catholique.
                               

Cardinal Gerhard Müller : « Il y a une grande confusion aujourd’hui dans le discours sur Luther, et il faut dire clairement que du point de vue de la théologie dogmatique, du point de vue de la doctrine de l’Eglise, il n’y eut pas en réalité une réforme, mais une révolution, c’est-à-dire un bouleversement total des fondements de la foi catholique.

Il est donc inacceptable d’affirmer que la réforme de Luther « était un événement du Saint-Esprit ». Au contraire, elle était dirigée contre le Saint-Esprit. Parce que le Saint-Esprit aide l’Eglise à maintenir sa continuité à travers le magistère de l’Eglise, surtout dans le ministère pétrinien : c’est sur Pierre seul que Jésus a fondé son Eglise (Mt 16,18), son Eglise qui est « l’Eglise du Dieu vivant, la Colonne et le soutien de la vérité » (1 Tim 3:15).

Le Saint-Esprit ne se contredit pas lui-même. On entend beaucoup de voix qui parlent de Luther avec trop d’enthousiasme, sans connaître exactement sa théologie, ses polémiques et les effets désastreux de ce mouvement qui a séparé des millions de chrétiens de l’Eglise catholique.

Cardinal Gerhard Müller « Cette distinction est très importante. Dans le livre écrit par Luther en 1520, De captivitate Babylonica ecclesiae.
Il semble tout à fait clair que Luther a tourné le dos à tous les principes de la foi catholique, de l’Ecriture Sainte, de la Tradition apostolique et du magistère du Pape et des Conciles, et de l’épiscopat.

En ce sens, il a travesti le concept de développement homogène de la doctrine chrétienne, tel qu’on l’a explicité au Moyen Age, en venant jusqu’à nier le sacrement, signe efficace de la grâce qui s’y trouve ; il a remplacé cette efficacité objective des sacrements par une foi subjective. Ce faisant, Luther a aboli cinq sacrements, et il a aussi nié l’Eucharistie : le caractère sacrificiel du sacrement de l’Eucharistie, et la transformation réelle de la substance du pain et du vin en la substance du corps et du sang de Jésus-Christ.

Et encore : il a qualifié le sacrement de l’ordre épiscopal, le sacrement de l’ordre, d’invention du pape – défini comme l’Antichrist – et comme ne faisant pas partie de l’Eglise de Jésus-Christ. Nous disons au contraire que la hiérarchie sacramentelle, en communion avec le successeur de Pierre, est un élément essentiel de l’Eglise catholique, et pas seulement un principe d’organisation humaine »,

 
Il est donc inacceptable d’affirmer que la réforme de Luther « était un événement du Saint-Esprit »Source de cet article : La réponse du cardinal Gerhard Müller à Mgr Nunzio Galantino : la Réforme ne fut pas un « événement du Saint-Esprit »,« mais une révolution».

                Vers la messe œcuménique.
 
La commission œcuménique secrète instituée par le pape François pour inventer une nouvelle messe œcuménique travaille maintenant sur une prière eucharistique qui ne contiendra pas toutes les paroles prononcées par le Christ au dernier souper et les mentionnera ici et là. Elle sera d’abord introduite comme une forme supplémentaire, et deviendra plus tard définitive.
                         

    Chers frères et sœurs, tout va aller très vite maintenant.
Les prophéties s’accomplissent. La profanation de l’Eucharistie a commencé

                  dans certaines Eglises Catholiques.


Ces paroles prononcées par les prêtres lors de la Consécration Eucharistique , vous ne les entendrez plus !

« Prenez et mangez, ceci est mon Corps livré pour vous ; prenez et buvez, ceci est mon Sang versé pour vous ; faites cela en mémoire de moi. » Mt 26, 26-29 & Lc 22, 15-20

 
                     ------------------

( « En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez pas la Chair du Fils de l'homme et ne buvez pas son Sang, vous n'aurez pas la vie en vous. Qui mange ma Chair et boit mon Sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma Chair est vraiment une nourriture et mon Sang une boisson. »Jn 6, 53-55)
 
Pour les Catholiques, bien sûr, l'intercommunion n'est pas possible.


POURQUOI JE VOUS ÉCRIS CELA ?

« Tous les fidèles baptisés ont le devoir et le droit de travailler à ce que le message divin du salut atteigne, sans cesse davantage, tous les hommes de tous les temps et de tout l'univers. » (code de droit canonique, canon 211)

En effet, évangéliser consiste à prêcher l’Evangile du Christ, pour conduire ceux qui sont perdus dans le salut de Dieu, par la foi en Jésus-Christ. Mais cela consiste aussi à proclamer partout la Vérité, pour que celle-ci libère tous ceux qui sont sous l’emprise des mensonges du diable.

Notre cœur et nos yeux doivent être fixés en permanence sur Jésus et sur Sa Parole, si nous sommes en relation étroite avec le SEIGNEUR, IL nous permettra de discerner tous les domaines où s’infiltre et agit notre ennemi.

C’est aussi le Seigneur qui nous donnera les instructions nécessaires pour que nous sachions quoi dire et quoi faire au bon moment !
Dans ces conditions, quoi qu’il arrive autour de nous, notre cœur reste en paix, parce que nous sommes dans la foi. Nous savons sur Qui nous nous appuyons, et en Qui nous avons placé notre confiance !

Si le monde vacille sur ses bases, si les Illuminatis et leurs acolytes s’agitent et complotent, et même si tout s’écroule autour de nous, « nous » resterons fermement accrochés au Roc, les yeux fixés sur
Jésus, et nous ne broncherons pas ! Celui qui ne change pas nous rendra inébranlables dans la foi.

Toute Sa volonté s’accomplira, Il nous conduira fidèlement dans Son Royaume éternel, et toute la gloire Lui en reviendra !


Vous qui lisez ces quelques lignes : « SOYEZ TOUS BENIS »

« Car ainsi a parlé le Seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël : C’est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, c’est dans le calme et la confiance que sera votre force. Mais vous ne l’avez pas voulu ! » (Esaïe 30 :15).
                                                                                            
(Voir les pages suivantes en cliquant sur les chiffres du bas )
         Comment Satan influence nos vies.
 Vision de Martin Luther en enfer
     Amoris Laetitia et Luther
          Vision de Satan par le Pape Léon

 



Créer un site
Créer un site